Le·la responsable d’unité(s) d’intervention sociale anime une unité [ou des unités] de travail dans le champ de
l’intervention sociale et conduit son action dans le cadre du projet et des missions de l’employeur. Il·elle met
en œuvre la déclination opérationnelle du projet d’établissement, l’encadrement, la gestion et l’animation
d’une équipe pluridisciplinaire médico-sociale, dans le cadre de partenariats.

Il·elle est également garant·e du travail médico-social, en supervisant les projets individuels des personnes
accompagnées afin d’en assurer la cohérence, dans le cadre de la qualité.

Objectifs de la formation

La formation a pour objectifs l’acquisition des 6 domaines de compétences suivants :

  • DC1 : Conception et conduite de projets d’unité ou de service dans le cadre du projet institutionnel
  • DC2 : Expertise technique
  • DC3 : Management d’équipe
  • DC4 : Organisation du travail, gestion administrative et budgétaire d’une unité ou d’un service
  • DC5 : Communication – Interface – Gestion de partenariats (transversal)
  • DC6 : Evaluation-développement de la qualité (compétence transversale)

DC1 : Conception et conduite de projets d’unité ou de service dans le cadre du projet institutionnel

– Concevoir et mettre en œuvre un projet d’unité ou de service

  • Maîtriser la méthodologie de projet (diagnostic, élaboration, mise en œuvre, évaluation)
  • Savoir repérer et mettre en lien les différents niveaux de projets pour s’assurer de leur cohérence
  • Savoir construire et rédiger des analyses, formuler des propositions
  • Savoir dégager des objectifs de travail
  • Savoir situer son action dans le projet institutionnel

– Participer à la construction de projets individuels ou collectifs et assurer leur suivi

  • Connaître les droits et les obligations des usagers et mettre en place les procédures pour les faire respecter
  • Savoir évaluer les risques
  • Savoir repérer les parcours de prise en charge

DC2 : Expertise technique

– Être en capacité de mettre en perspective les fondements et les grandes orientations des politiques sociales, l’organisation politique, juridique et administrative française et européenne

  • Connaître les grandes orientations des politiques sociales, les publics aidés, les modes de prise en charge et de financement
  • Connaître le cadre juridique, politique et administratif français et européen

– Développer une expertise sectorielle en s’appuyant sur les connaissances générales : dispositifs, modalités de prise en charge et financements

  • Connaître les spécificités propres aux différents statuts des personnes morales
  • Connaître les principes du droit de la responsabilité, du droit des contrats, savoir préparer les bases d’un contrat ou d’une convention
  • Être capable de s’approprier les connaissances spécifiques à chaque secteur

– Être en capacité d’apporter un appui technique aux intervenants en référence aux cultures et aux pratiques professionnelles, aux problématiques liées à l’éthique et à la déontologie

  • Connaître les pratiques, les techniques et les cultures professionnelles du secteur social
  • Connaître les problématiques liées à l’éthique et à la déontologie, les règles relatives au secret et à la discrétion professionnelle
  • Savoir aider les professionnels à prendre de la distance
  • Savoir construire et rédiger des analyses et des propositions, savoir superviser les écrits professionnels

Être en capacité d’appréhender les besoins des publics en s’appuyant sur des méthodes de diagnostic appropriées à un territoire, à un secteur d’intervention, à une catégorie de public

  • Savoir bâtir une observation objective des besoins sociaux des publics dans la zone d’activité ou d’intervention
  • Savoir construire les outils homogènes pour l’analyse des problèmes sociaux et des indicateurs de résultats d’action

DC3 : Management d’équipe

– Animer, conduire, motiver et mobiliser une équipe dans le cadre d’une organisation

  • Connaître les fondements de la sociologie des organisations
  • Connaître les différents types de management
  • Savoir identifier et gérer les particularités des membres de l’équipe (salariés, bénévoles,…)
  • Savoir être porteur des propositions de l’équipe
  • Savoir utiliser les techniques de résolution de conflits
  • Savoir utiliser les techniques d’animation de groupe et de conduite de réunions
  • Savoir assumer la position d’autorité
  • Savoir faire preuve de réactivité, de distanciation, de discrétion et d’anticipation

– Organiser et coordonner les interventions

  • Savoir utiliser les mécanismes de la délégation
  • Savoir traduire des objectifs généraux en objectifs opérationnels

– Développer les compétences individuelles et collectives

  • Savoir utiliser les techniques d’entretien individuel
  • Connaître les relations emplois/ compétences/ qualifications (statuts, fonctions, analyse de l’activité)
  • Connaître les principaux mécanismes de la formation initiale et continue
  • Appréhender les techniques d’évaluation des compétences
  • Savoir traduire et formaliser les besoins en formation
  • Savoir organiser un tutorat et des situations de travail apprenantes
  • Savoir identifier et gérer les situations d’usure professionnelle

DC4 : Organisation du travail, gestion administrative et budgétaire d’une unité ou d’un service

– Assurer l’organisation du travail, le suivi de la gestion administrative de l’unité

  • Savoir élaborer et gérer des plannings
  • Savoir optimiser les moyens matériels disponibles
  • Connaître les principes qui régissent le droit de la communication des dossiers et de la constitution des fichiers
  • Connaître les règles relatives à l’informatique et aux libertés
  • Connaître les obligations réglementaires et les procédures en matière d’hygiène et de sécurité
  • Connaître les techniques d’élaboration d’un rapport d’activité

– Elaborer, présenter et gérer un budget d’unité

  • Connaître les principaux mécanismes budgétaires, les bases de comptabilité et de gestion
  • Connaître les différentes sources de financement de projets, les bases d’une analyse de coût et les principes de construction d’un plan de financement
  • Savoir présenter et défendre un budget
  • Savoir maîtriser les dépenses et en rendre compte
  • Savoir construire, utiliser et adapter les tableaux de bord et les indicateurs, savoir commenter des résultats

DC5 : Communication – Interface – Gestion de partenariats (transversal)

– Assurer la communication interne, ascendante et descendante ainsi que la circulation de l’information, y compris en direction des usagers

  • Savoir recueillir, analyser, hiérarchiser et synthétiser des informations et les demandes des différentes catégories d’acteurs
  • Savoir utiliser les technologies de l’information et de la communication
  • Maîtriser les techniques de rédaction

– Proposer, négocier et décider

  • Savoir utiliser les techniques de communication (savoir adapter son discours aux différentes catégories d’acteurs, développer des argumentations, construire un exposé cohérent,…)
  • Savoir utiliser les mécanismes de la négociation, conduire une conciliation
  • Savoir identifier les circuits de décisions, les problématiques, les enjeux et les logiques d’action des différents acteurs
  • Savoir positionner sa fonction

– Développer des actions en partenariat et en réseau

  • Savoir animer et s’inscrire dans un réseau ; savoir organiser, gérer et développer le partenariat
  • Savoir investir son rôle de représentation et rendre compte
  • Savoir partager l’information

DC6 : Evaluation-développement de la qualité (compétence transversale)

– Evaluer le projet, l’organisation, le fonctionnement, les résultats, les prestations et l’action des intervenants

  • Connaître les différentes démarches d’évaluation appliquées à l’action sociale et aux différents types de projets,
  • Savoir fonder les critères de choix d’une méthode d’évaluation
  • Savoir élaborer et mettre en œuvre les indicateurs, les outils et les procédures d’évaluation, savoir mesurer les écarts et en analyser les causes
  • Savoir accompagner une démarche d’évaluation

– Assurer et développer la qualité du service rendu

  • Connaître le principe des démarches qualité
  • Savoir inscrire son unité dans une démarche qualité
  • Savoir contribuer à son niveau à la veille institutionnelle

Durée : 19 mois,  dont 400 heures de formation théorique et 420 heures de stage

Le CAFERUIS est un certificat d’aptitude inscrit au RNCP et classé diplôme de niveau 6.

L’obtention du diplôme  est acquise par la validation distincte des 4 domaines de formation.

Les allègements et/ou dispenses de formations prévues par la réglementation, sont décidés, après les résultats à l’épreuve d’admission, par la Commission d’Allègements de l’EPSS (cf. règlement d’admission).

Le CAFERUIS peut être complété par un master 1 MEEF E.P.D.I.S. (Métier de l’Enseignement, de l’Education et de la formation – Encadrement, pilotage, développement en intervention sociale). Cette formation universitaire de 33 heures qui prolonge la formation à l’encadrement vers des fonctions de pilotage, direction et développement au sein de structures relevant de l’intervention sociale.

Financements possibles

Plan de développement de compétences / Les CPF / CFP /Employeur

CAFERUIS seul CAFERUIS + Master 1
Coût de la formation (1) 7 000 €

Avec allègement : 70 h UF2 : 5 775 €

7 578 €

Avec allègement : 70 h UF2 : 6 353 €

Financements Plan de développement de compétences 
Financements personnels  Les CPF / CFP

(1)Codes : RNCP = 2514 – CPF = 239669 –Certinffo = 31056 – N° d’enregistrement DATADOCK = 0012876

La formation est ouverte aux candidat·e·s remplissant l’une des conditions suivantes :

  • D’un diplôme de niveau 4, délivré par l’État et visé par l’article L 451-1 du code de l’action sociale et des familles et 4 ans d’expérience professionnelle,
  • D’un diplôme délivré par l’État ou diplôme national ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à deux ans d’études supérieures ou d’un diplôme certificat ou titre homologué ou inscrit au RNCP au niveau 5, 3 ans d’expérience professionnelle réalisée dans tout organisme public, privé, associatif relevant du secteur de l’action sociale, médico-social et 6 mois dans des fonctions d’encadrement (hiérarchique ou fonctionnel) réalisée dans tout organisme public, privé, associatif relevant du secteur de l’action sociale, médico-social, éducatif, santé ou de l’économie sociale et solidaire éducatif, santé ou de l’économie sociale et solidaire,
  • D’un des diplômes d’auxiliaire médical de niveau 5, figurant au livre 3 de la quatrième partie du code de la santé publique paramédical, et 2 ans d’expérience professionnelle ou exercer une fonction d’encadrement hiérarchique ou fonctionnel dans tout organisme public, privé, associatif relevant du secteur de l’action sociale, médico-social, éducatif, santé ou de l’économie sociale et solidaire,
  • D’un diplôme au moins d’un niveau 5, délivré par l’Etat et visé à l’article L. 451-1 du code de l’action sociale et des familles,
  • D’un diplôme homologué ou inscrit au RNCP, au moins de niveau 6.

 

Étape 1: la sélection

Inscription  

  • Étude de dossier (vérification des conditions réglementaires énoncées précédemment) et entretien pour les titulaires d’un niveau 3

Cet entretien vise à vérifier la capacité du·de la candidat·e à entrer en formation, en évaluant

  • ses aptitudes et motivations au regard de son projet de formation,
  • la cohérence de sa démarche avec son projet professionnel,
  • la compatibilité de son projet avec le projet pédagogique de l’école,
  • les éventuels allègements de formation dont il·elle pourrait bénéficier.

Frais d’inscription : 130 €

Étape 2: L’inscription

  • Pour tou·te·s les candidat·e·s : réussite à la sélection et signature du contrat de formation pour les inscriptions individuelles.
  • Pour les candidat·e·s en situation d’emploi : signature de la convention de formation par l’employeur.

Diplôme accessible par la VAE

Pré-requis :

  • Justifier au minimum d’un an d’expérience, temps plein, sur les fonctions d’encadrement
  • Obtenir la recevabilité qui autorise à se présenter à la VAE, auprès de l’ASP : https://vae.asp-public.fr/vaeinfo/

 

Accompagnement proposé par l’EPSS : 

Durée : 24 heures, programmées de janvier à octobre

Objectifs :

  • Sélectionner les situations et les éléments de preuve pertinents extraits de son expérience professionnelle,
  • Expliciter son expérience, ses pratiques et son positionnement professionnel, en lien avec les référentiels d’activités et de compétences CAFERUIS.
  • Rédiger le livret 2,
  • Préparer l’entretien avec le jury VAE

Déroulement :

  • Phase diagnostic et de positionnement dans la démarche VAE : 4.5 heures
  • Phase de rédaction du livret 2 : 13.5 heures
  • Phase de préparation de l’entretien VAE, dont une simulation : 6 heures

Modalités pédagogiques :

  • Alternance de séances collectives et d’entretiens individuels
  • Accompagnateur expérimenté dans l’accompagnement VAE, diplômé du secteur social

Groupe : 2 à 6 candidats maximum.

Coût : 1 600 euros

Financement : Employeur ; CPF ; personnel

Taux de réussite 2019 : 75% de validation totale et 25% de validation partielle au CAFERUIS

Attention : pas de session d’accompagnement VAE ouverte à l’EPSS pour le CAFERUIS, en 2021

DATES ADMISSIONS

  • Date limite d’inscription à l’épreuve orale d’admission 31/05/2021
  • Date des oraux d’admission 15 et 16/06/2021
  • Résultats 01/07/2021