Une organisation au service de la formation des apprenant·e·s !

Tremplin d’une dynamique au service de la formation, notre organisation s’adapte pour mieux répondre aux besoins d’un public et de professionnels toujours plus diversifié.

Vous voulez candidater ?

CANDIDATURE SPONTANÉE

 

DÉCOUVRIR NOS OFFRES D’EMPLOI

Calendrier et processus d’intégration

En cours de mise à jour.

Indicateurs de l’index d’égalité professionnelle femmes- hommes 2023

Information calcul et période de référence

  • Année au titre de laquelle les indicateurs sont calculés : 2022
  • Date de fin de période de référence : 31/12/2022
  • Nombre de salariés pris en compte pour le calcul des indicateurs : 54

Indicatif relatif à l’écart de rémunération

  • Modalité de calcul : par catégorie socio-professionnelle
  • Date de consultation du CSE : –
  • Nombre de niveaux et de coefficients : –
  • Résultat final en % : 4,42%
  • Population envers laquelle l’écart est favorable : femmes
  • Nombre de points obtenus : 35

Indicateur relatif à l’écart de taux d’augmentation individuelle

  • Motifs de non-calculabilité : absences d’augmentation individuelles

Indicateur relatif au % de salariés ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité

  • Motif de non-caculabilité : absence de retour de congé maternité

Indicateur relatif au nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés  ayant perçu les plus hautes rémunérations

  • Résultat en nombre de salariés du sexe sous-représenté : 1
  • Sexe des salariés sur-représentés : femmes
  • Nombre de points obtenus : 0

Niveau de résultat global

  • Total de points obtenus : 35
  • Nombre de points maximum pouvant être obtenus : 50
  • Résultat final sur 100 points : non calculable
  • Mesures de correction prévues : –

Publication du niveau de résultat global

  • Date de publication : 1/03/23
  • Modalité de communication auprès des salariés : intranet

 

Les salariés de l’EPSS sont rattachés à la convention collective 1966 (convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966).

Avantages sociaux

  • Prise en charge du pass Navigo (à hauteur de 75% jusqu’au 31/12/2023)
  • Tickets restaurants (valeur faciale 8,50 €)
  • Mutuelle d’entreprise (Mutualité Générale)
  • Parking gratuit (site de Cergy uniquement)
  • 1% logement

Rémunération

Selon contrat et accord d’entreprise.

Horaires

39 ou 35 heures selon contrat.

L’activité s’exerce pendant les horaires d’ouverture du centre de formation, soit de 8h30 à 17h30, du lundi au vendredi.

Congés, RTT, récupération

Non-cadres

  • 40 CP* / an
  • 2 jours de RTT** par mois de septembre à avril, puis 1 jour par mois de mai à août.

Cadres

  • 43 CP* / an
  • 2 jours de RTT** par mois de septembre à avril, puis 1 jour par mois de mai à août.

 

*CP : les journées d’ancienneté sont ajoutées à ces chiffres de base.

** RTT : les temps partiels sont proratisés en fonction du temps de travail

Récupérations

Tout salarié qui est amené à travailler le week-end à la demande de l’EPSS (salons, forums, JPO par exemple) bénéficie des modalités de récupérations suivantes :

  • Samedi: 1h travaillée = 1h30 récupérées
  • Dimanche : 1h travaillée = 2h récupérées

Périodes de fermeture obligatoires

  • Noël : 2 semaines
  • Printemps : 1 semaine
  • Été : 4 semaines entre mi-juillet à mi-août (environ)

 

Conditions de travail

Chaque salarié dispose d’un équipement bureautique complet (PC), d’une adresse mail et de mobilier adapté dès son arrivée.

Handicap

L’EPSS travaille avec l’AGEFIPH à l’amélioration constante des aménagements possibles pour ses salariés en condition de RQTH et peut proposer en fonction de la demande du mobilier, des équipements informatiques spécifiques ou temps de travail adaptés.

Référente handicap salariés :

Karine BAUDOUIN – RRH

Accompagnement à la retraite

Dès son entrée dans les effectifs, tout salarié bénéficie d’une information et d’un accompagnement à la préparation à la retraite.

2 sites de travail

CERGY

Le centre de formation est implanté au cœur de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, sur le campus de l’Institut Polytechnique Saint Louis.

Adresse du centre de formation :

  • 13 boulevard de l’Hautil – 95092 Cergy-Pontoise
  • Standard téléphonique : (+33)1 30 75 62 96

Activités principales sur site de Cergy

  • Admissions
  • Formations initiales et qualifiantes
  • Formations supérieures
  • Service alternance et UFA (Unité de Formation par l’Apprentissage)
  • Vie étudiante
  • Direction pédagogique
  • Administration et comptabilité

PARIS

Site de Paris Montparnasse

Le siège social de l’EPSS se trouve à Paris dans le 6e arrondissement.

Adresse du siège social :

  • 139 boulevard du Montparnasse – 75006 Paris
  • Entrée du public : 92 rue Notre Dame des Champs – 75006
  • Standard téléphonique : (+33)1 42 79 50 20

Activités principales sur le site de Paris

  • Formation continue
  • Accompagnement à la VAE
  • International, Paris Summer School of Social Work
  • Communication
  • Taxe d’apprentissage et collecte de fonds
  • Comptabilité
  • Ressources humaines

Des équipements adaptés

Site de Paris :

  • Salles de classes équipées
  • Salles de réunion
  • Bibliothèque
  • Salle informatique
  • Espace de restauration
  • Wi-Fi

Site de Cergy :

  • Salles de classes équipées
  • Amphis
  • Salle technique équipée de tous les éléments d’une chambre médicalisée et d’une salle de bain adaptée permettant l’apprentissage des gestes professionnels à effectuer pour et avec les différents publics.
  • Espace repas pour les salariés

Mais aussi de nombreux équipements mutualisés avec le campus IPSL :

  • Centre de documentation
  • Cafétéria et espace de restauration
  • Lounge
  • Espace de coworking
  • Salles informatiques
  • Wi-Fi

 

 

 

L’organisation de l’EPSS est structurée en pôles et services sous la responsabilité de la Direction Générale.

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL AU 22/12/2023

2023-12-01 Organigrammes

54 permanent·e·s

Cadres pédagogiques : spécialistes de la formation en travail social. Chacun·e participe aux enseignements, au suivi individuel, en lien avec les terrains de stage.

Équipe administrative : les professionnel·le·s de l’équipe administrative offrent aux étudiant·e·s ainsi qu’aux intervenant·e·s et formateurs·trices une information et des services qui organisent et facilitent la vie collective.

350 formateurs·trices occasionnel·le·s

Ils et elles sont recruté·e·s avec le même degré d’exigence que nos permanent·e·s. Ils et elles  sont travailleurs·euses sociaux, universitaires, magistrat·e·s, médecins, dirigeant·e·s, élu·e·s… Ils et elles partagent l’actualité de l’action sociale au cœur des formations.

Équipe Ressources Humaines

Audrey Narolski – RH intervenants

Jennifer Barros – Gestionnaire Paie

Yvette Mosca – Assistante RH et RH intervenants sur facture

Karine Baudouin – Responsable RH

Violences Sexistes et Sexuelles

Le ministère de L’Enseignement supérieur et de la Recherche (ESR) est engagé avec les établissements, les associations et l’ensemble des acteurs de l’ESR, dans la prévention et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS). Il a décidé de déployer ces mesures dans un Plan national de lutte contre les VSS dans l’ESR sur 2021-2025.

Nous réaffirmons ici que toutes les formes de sexisme, de harcèlement ou de violence sexuelle sont contraires aux valeurs fondamentales de l’école.

GUIDE EGALITÉ PROFESSIONNEL H/F

Guide égalité professionnelle H/F réalisé par Nexem (Nexem est la principale organisation représentant les employeurs du secteur social et médico-social et sanitaire privé à but non-lucratif).

Laïcité

La formation comme l’intervention sociale exigent de chacun l’exercice et le développement de deux libertés fondamentales : la liberté de conscience (qui a toujours été la référence des dirigeants de l’EPSS) et la liberté de pensée comme creuset où se forme l’esprit critique qui conduit au respect de l’autre. Cette double exigence définit pour eux le cadre laïque de leur action.

La laïcité est réaffirmée comme une valeur fondamentale de l’EPSS. Ainsi les convictions religieuses relèvent-elles du domaine de la conscience individuelle et de la liberté d’opinion. Mais des tensions peuvent apparaître entre ces deux pôles que sont la neutralité de l’État laïque et la liberté de conscience, notamment dans son expression religieuse. Or, le coeur du concept de laïcité vise à permettre le « vivre ensemble » dans la sphère publique. Nous voulons en conséquence défendre la laïcité comme facteur du vivre ensemble, grâce à l’égalité des droits et à la liberté de conscience, dans une société de plus en plus diverse (y compris dans ses composantes religieuses) et face à la montée de fondamentalismes et de courants sectaires qui utilisent le religieux à des fins politiques de déstabilisation des démocraties. La laïcité doit être une des caractéristiques de la posture professionnelle des intervenants du travail social : ils doivent plus qu’auparavant être très informés du fait religieux (sociologie et histoire des religions), affirmer et réaffirmer, dans le respect des croyances de leurs interlocuteurs, le respect de la « laïcité comme règle du jeu politique et juridique » (J.Baubérot), condition nécessaire du vivre ensemble dans une société multiculturelle, s’abstenir de tout prosélytisme religieux et politique. La responsabilité3 au sens de la responsabilité de soi-même et d’autrui est constitutive de la dignité des personnes. Les conditions de son exercice, individuel ou collectif, doivent s’offrir à tous, quel que soit le degré d’autonomie, d’handicap ou d’inadaptation.

(Extrait du Projet Associatif 2015-2022)